Projets développés auprès des établissements scolaires

L’éducation à la santé en milieu scolaire à pour objectif de répondre aux enjeux éducatifs, aux enjeux de santé publique mais, aussi aux enjeux sociétaux. Elle se doit de s’adapter aux territoires d’action, mais surtout aux besoins et attentes des élèves.
De la maternelle au lycée, le parcours éducatif de santé prépare les élèves à prendre soin d’eux-mêmes et des autres, à devenir des citoyens responsables en matière de santé individuelle et collective.
Depuis près de …. SOUFFLE-LR intervient dans de nombreux établissements scolaires de la région Occitanie anciennement Languedoc-Roussillon.

« L’air je le respire je le protège » 

Le programme « l’air je le respire je le protège » est développé dans les écoles primaires.
Thématiques : environnement, souffle, tabac
L’objectif général est de sensibiliser les élèves, leur entourage et l’équipe éducative à la notion de qualité de l’air intérieur, son impact sur la santé et les gestes à réaliser pour le préserver.
Objectifs spécifiques :
– Enrichir les connaissances des élèves sur la respiration et les conditions de maintien d’une bonne santé respiratoire
– Développer les capacités de l’élève à agir pour préserver la qualité de l’air.
– Développer les facteurs de résistance de l’élève (estime de soi, valorisation, confiance en soi, affirmation…).

« 100%santé 0% fumée »

Le programme « 100%santé 0% fumée » est développé dans les collèges. 
Thématiques : tabac, chicha, cannabis, le souffle
Objectifs spécifiques :
– Améliorer les connaissances des jeunes sur les déterminants de santé et corriger leurs idées reçues sur les produits psychoactifs inhalés, leurs effets, leurs législations et les lieux ressources en vue de renforcer leur envie d’adopter un comportement non-fumeur.
– Améliorer les compétences psychosociales des jeunes (estime de soi, affirmation de soi, confiance en soi…) afin de les aider à dire non à la première cigarette.
– Susciter l’envie pour les élèves fumeurs d’arrêter de fumer.

« Mon lycée ne manque pas d’air »

Le programme « Mon lycée ne manque pas d’air » est développé dans les lycées de la région. 
Thématiques : tabac, chicha, cannabis…
L’objectif général est de prévenir et/ou réduire la consommation de produits psychoactifs inhalés chez les lycéens tout en développant une démarche communautaire au sein de l’établissement de prévention de santé.
Objectifs Spécifiques :
– Améliorer les connaissances des jeunes sur les déterminants de santé et corriger leurs idées reçues sur les produits psychoactifs inhalés, leurs effets, leurs législations et les lieux ressources en vue de renforcer leur envie d’adopter un comportement non-fumeur.
– Sensibiliser les élèves à devenir des acteurs de la lutte contre le tabac et les produits psychoactifs inhalés en faisant leurs propres choix et agir sur leur environnement (empowerment).
– Développer le sens critique des lycéens au regard de l’influence et des stratégies marketing mise en place par les industriels du tabac.
– Travailler sur les représentations sociales qu’ont les lycéens sur le tabac et les produits inhalés.
– Améliorer les compétences psychosociales des jeunes (estime de soi, affirmation de soi, confiance en soi…).
– Développer les capacités des jeunes à exprimer leurs ressentis et leurs vécus.

« Mon internat ne manque pas d’air »

Le programme « Mon internat ne manque pas d’air » est développé dans les internats des lycées. 
Thématiques : tabac, chicha, cannabis, bien être…
L’objectif général est de proposer aux internes des activités en lien avec les risques de la consommation de produits psychoactifs inhalés, en répondant à leurs attentes et préoccupations, tout en développant une démarche d’appropriation et communautaire de promotion et d’éducation à la santé via l’implication des acteurs de la vie de l’internat.
Objectifs spécifiques :
– Améliorer les connaissances des jeunes sur les déterminants de santé et corriger leurs idées reçues sur les produits psychoactifs inhalés leurs effets, leurs législations.
– Renforcer leur envie d’adopter un comportement non-fumeur et limiter les risques d’addiction en général.
– Améliorer les compétences psychosociales des jeunes (estime de soi, affirmation de soi, confiance en soi…).
– Développer les capacités des jeunes à exprimer leurs ressentis et leurs vécus.
– Amener les internes à adopter un comportement bénéfique pour leur santé.

Le projet de prévention du tabagisme dans les internats des lycées s’inscrit d’une part, dans nos actions menées depuis plusieurs années dans les lycées et d’autre part, dans la volonté du recteur de mettre en place une « Académie sans tabac ».

En France, il existe peu de données en littératures sur le tabagisme en Internat. Ceci dit, d’après une étude menée au Danemark, les élèves scolarisés en Internat ont un plus grand risque de commencer à fumer si une majorité des camarades de classe sont des fumeurs (risque relatif ; P < 0.0001). (Public Health. 1993 Mar;107(2):117-23.)

 « P2P : agir par les pairs pour la prévention du tabagisme »

P2P est un programme réalisé dans des lycées en partenariat avec l’Institut du Cancer de Montpellier (ICM).
Thématiques : tabac, pairs à pairs, lycéens
L’objectif général est de motiver les jeunes à ne pas commencer à fumer ou, s’il fument déjà à diminuer leur consommation ou à arrêter.
Il s’agit d’un travail d’équipe, de réflexion, d’imagination et de concertation des élèves pour mettre en place une véritable démarche de prévention du tabac dans leurs établissements auprès de leurs pairs.

http://www.lesouffle.org/
http://www.ac-montpellier.fr/